Tour à Soie

2015
point

Tour à Soie

2015

Le projet se situe sur une ZAC à Villeurbanne. Un vaste quartier est créé à proximité du centre commercial du Carré de Soie, dont la parcelle sur laquelle notre projet de tour vient s’insérer. Cette dernière marque l’entrée de ce nouveau quartier, par le choix de créer un bâtiment de grande hauteur assurant un rôle de signal.

Notre approche a été de considérer ce signal à la fois dans son échelle urbaine, par rapport à la densité de ce nouveau quartier et à la fois dans son échelle territoriale par rapport au grand paysage, notamment à l’Est du site. Notre projet propose dans un premier temps de dessiner une césure entre le bâtiment R+15 et le bâtiment R+9, pour permettre un éclairement optimal des logements Sud-ouest et des logements Nord-est. Cette césure se dessine par des plis dans le gabarit d’origine qui offrent des perspectives depuis les logements sur le grand paysage. Les plis de la césure construisent à la fois le vide et la forme du bâtiment signal.

Sur la façade Est, le bâtiment s’adresse au grand paysage. Il nous est apparu important d’affiner la silhouette du projet. Les plis construits dans la césure se retrouvent sur cette façade en proposant un épannelage diversifié du projet en deux hauteurs. Le pli est ici le lieu d’une rupture verticale avec une hauteur à R+17 à l’angle des deux rues et une hauteur en R+15 sur le cœur d’îlot. Cette différence de hauteur associée au pli du volume dessine la silhouette du bâtiment. Les plis du volume bâti correspondent aux espaces extérieurs des logements. La géométrie des loggias, non parallèle à la façade des logements, permet de proposer des profondeurs variables à ces espaces et notamment des profondeurs importantes.

Concernant le traitement des façades, sur le bâtiment « signal » les façades sont revêtues de panneaux métalliques perforés qui viennent compléter les lames verticales des loggias (lisses et brillantes). Le revêtement perforé est utilisé à la fois sur les parties isolées et sur l’extrémité des loggias.  L’usage de ce matériau permet une variation de contraste et de couleur suivant les faces ensoleillées.  Sur le bâtiment en R+9, le revêtement métallique est lisse pour apporter une brillance de la façade Nord et des façades de la césure.

point
2015

Lieu : Villeurbanne 69100
Architecte mandataire : Atelier Régis Gachon
Maîtrise d’ouvrage : Cogedim
Type de projet : Logements collectifs
Surface : 8742m²
Mission : concours non retenu
Projet non rétenu